Index de l'article

Vous séjournez à Caudebec-en-Caux ou dans une des villes avoisinantes, ou vous êtes croisiéristes et votre bateau escale à Caudebec pour la journée, et vous cherchez un circuit pour découvrir les abbayes normandes et la Côte d’Albâtre.

Au départ de Caudebec, Abbayes normandes, Fécamp, retour à Caudebec (10 heures) 

 

L'abbaye multi-séculaire de Saint-Wandrille-Rançon

L'abbaye multi-séculaire de Saint-Wandrille-Rançon

Photo. ci-contre : © Abbaye de Saint-Wandrille-Rançon

 

Egalement connue sous le vocable "Abbaye de Fontenelle", cette abbaye a connu les invasions Vikings, leurs pillages et incendies, mais elle est toujours là !  Et elle nous est parvenue dans un bien meilleur état que sa voisine, l'abbaye de Jumièges. Car après les Vikings, il y eut les Guerres de Religion, puis la période instable de la Révolution Française.

Fondée par des moines Bénédictins au VIIème siècle, ce sont toujours des moines Bénédictins qui perpétuent son existence aujourd'hui.

 

Lire la suite

L'abbaye Notre-Dame du Pré de Valmont

L'abbaye Notre-Dame du Pré de Valmont

Photo. ci-contre : © Abbaye Notre-Dame du Pré de Valmont

 

 

L'abbaye Notre-Dame du Pré se situe au sud-est de Fécamp, au bord de la Valmont, court fleuve qui se jette dans la Manche à Fécamp. Sa fondation remonte à la deuxième partie du XIIème siècle, à l'initiative d'une puissante famille de la région, la famille d'Estouteville, qui en plus d'un lieu de prière, faisait également construire sa nécropole. Comme beaucoup de sites religieux en France, les conséquences de la Révolution Française ont failli mettre un terme définitif à ce lieu de prière et d'accueil des plus démunis, après 600 d'existence. Le site, acquis par des particuliers à cette époque, après dispersion des religieux, a été restitué à la vie monastique en 1994, des Bénédictines de Notre-Dame du Pré de Lisieux ayant investi les lieux.

Lire la suite

Fécamp, cité des Ducs de Normandie

Fécamp, cité des Ducs de Normandie

Photo. ci-contre : © Philippe DEVANNE

 

La ville-port de Fécamp, sur l'embouchure de la Valmont dans la Manche, a plusieurs surnoms dus à son longue histoire. Cité des Ducs de Normandie car la Dynastie Viking y a installé son duché, après avoir comme il se doit brûlé et pillé ce qui s'y trouvait. Pour mieux reconstruire au cours des 300 ans qui ont suivi.

Fécamp, terre de pèlerinage à l'époque de la Dynastie Viking, puisque s'y trouvent les Reliques du Précieux Sang découvertes dans l'abbaye de la Sainte-Trinité. Les luttes intestines qui ont marqué la fin de la Dynastie Viking ayant rendu les chemins cauchois peu sûrs, voire dangereux, le Mont-Saint-Michel deviendra la nouvelle terre normande de pèlerinage.

Fécamp, ville de Femmes, car à la Grande Epoque de la pêche à la morue dans les eaux de Terre-Neuve, une fois la flotte fécampoise partie en mer pour plusieurs mois, il ne restait plus que les femmes et les enfants. Les femmes travaillant, en plus, dans l'industrie textile locale (le lin étant produit localement) en attendant la paie et leur mari une fois de retour à terre.

Fécamp, berceau de la liqueur Bénédictine, dont le palais qui porte son nom ne peut qu'attirer l'oeil par son style baroque.

 

Photo d'illustration :

Le Cap Fagnet au nord de Fécamp et ses environ 100 mètres de hauteur permettent d'avoir une large vue sur la Côte d'Albâtre au sud : Yport et Etretat. Le Cap Fagnet marque est également un point de repère maritime pour plusieurs raisons :

  • à ses pieds, l'entrée de son port via son chenal d'accès et sa promenade en bois sur pilotis,
  • en son sommet : un sémaphore de la Marine nationale, des bunkers nazis et les fondations d'accueil d'une station radar Mammut longue portée mais aussi Notre-Dame du Salut, l'église des marins de Fécamp.

 

Le tout baigné par la brise marine.

Lire la suite

 

 

 

 

Vous sélectionnez ci-dessous dans le premier menu déroulant :

  • Le circuit "Caudebec, abbayes normandes, Côte d'Albâtre, Caudebec (10 heures)"
  • Vous sélectionnez ensuite Caudebec-en-Caux comme point de départ,
  • Le nombre de passagers : 2 mini, 4 maxi.
  • La date à laquelle vous voulez réserver

 

Et vous réservez en ligne !

 

Les communes avoisinantes qui ont le même code postal (76490) et pour lesquelles ce circuit / prix est valide :

Anquetierville, Louvetot, Maulevrier-Sainte-Gertrude, Saint-Arnoult, Saint-Gilles-de-Cretot, Saint-Nicolas-de-la-Haie, Saint-Wandrille-Rançon, Villequier

 

 

Astuces :

  • Attention à la durée du circuit entre parenthèses dans le titre,
  • Pour les Croisiéristes tenus par un horaire de retour, c’est cet horaire de retour qui gouvernera l’horaire de départ de Fécamp, sachant qu’il faut compter 55 minutes de transport (hors juillet / août),
  • Lorsque vous aurez sélectionné toutes les options du premier écran, en cliquant sur "See price", vous arriverez sur un descriptif du tour choisi précédemment. Tant que vous ne cliquez pas une seconde fois sur "See price" (vous êtes toujours à l’étape 1 du processus de réservation matérialisé par la ligne au-dessus de "Select Service Type »), vous pouvez encore changer toutes les options que vous souhaitez.
  • Si vous séjournez à Caudebec-en-Caux ou dans une de ses communes limitrophes et que vous souhaitez partir directement de votre lieu de séjour, vous trouverez plus tard lors du processus de réservation un champ intitulé "Additional Information" : utilisez le pour préciser votre lieu de départ exact (ainsi que votre lieu de retour si différent sur la commune de Caudebec-en-Caux et avoisinantes).
  • Si vous êtes adeptes des vacances itinérantes, vous pouvez être déposés au retour dans une des communes du circuit décrit pour le même prix. Vous pourrez laisser vos affaires dans le véhicule en toute confiance pendant les visites.

 

A bientôt à bord de nos véhicules !